Le MMA pour les nuls : Guide de la bagarre

Règles et Histoire du sport, et par où commencer pour mieux en apprécier la douce violence.

A l’aube du combat entre Khabib Nurmagomedov et Justin Gaethje, et au lendemain du premier évènement MMA en France, de plus en plus de Français commencent à s’intéresser au MMA. Les questions fusent, toutes plus pertinentes les unes que les autres:

  • “C’est comme le catch en fait?”

Afin de poser les bases et d’éclairer un peu les lanternes, j’ai décidé d’écrire un petit guide où vous allez pouvoir retrouver tout ce qu’il faut pour comprendre les règles, savoir un peu à quoi vous attendre et surtout, le plus important: pouvoir frimer le soir du combat en ramenant votre science.

(Moi à chaque combat qui gonfle tout le monde avec mes commentaires)

Mais avant d’attaquer, une petite présentation pour justifier de mon expertise.

Le MMA et moi: Mon pédigrée

J’aimerais vous dire que je suis un champion détenteur de plusieurs ceintures, mais la réalité est toute autre: Je suis tout simplement un gars qui aime bien regarder les combats de MMA depuis quelques années, sans aucune experience de combat si ce n’est d’être assez doué à Tekken. Ça a commencé comme pour beaucoup en regardant à l’adolescence des compilations de KOs téléchargés sur Emule ou d’obscurs DVD de bagarres, mais j’ai commencé à vraiment me mettre dedans autour de 2013/2014.

J’habitais en Irlande à l’époque et des collègues commençaient à parler d’un certain Conor McGregor, espoir montant du MMA local qui allait signer pour l’UFC, la plus grande promotion du sport. J’avais déjà vu quelques combats mais j’ai commencé à y jeter un coup d’oeil plus attentif et me suis rapidement pris au jeu. Et me voilà, des années plus tard, à gâcher tous mes weekends en restant éveillé jusqu’a 7H du matin chaque Samedi (décalage horaire oblige, les combat sont souvent aux Etats Unis), pour regarder des gens se taper dessus. La vie est pleine de surprise!

(j’ai aussi eu la chance de pouvoir assister a un évènement UFC en live a Vancouver! — c’est très violent)

Je n’ai donc pas de qualification particulière, si ce n’est celle d’être fan et de me débrouiller en Anglais, ce qui me met en position de pouvoir traduire du contenu et le retranscrire à mes lecteurs. Déjà parce que ça me fait plaisir de partager, et aussi parce que je vois qu’il y a un manque en termes de contenu MMA Francophone qui gagne à être comblé.

Maintenant qu’on a pu établir ma non-expertise, passons aux choses sérieuses.

Le MMA, c’est quoi?

MMA pour “Mixed Martial Arts” est un sport de combat dit de “full-contact”, qu’on appelait pendant un moment “free fight” en France et qui consiste à unir différents art martiaux pour créer un sport de combat complet: Le combattant y a le droit aux coups de pied, coups de poing, coups de genou et coups de coude, mais aussi au corps à corps debout (clinch), aux projections et aux soumissions.

L’idée de base, tel que je me l’imagine, est similaire au postulat des jeux vidéos de combat type Street Fighter. Si un karatéka se bat contre un pratiquant de la boxe Thaï, ou contre un Sumo (ou contre un espagnol avec un masque et des griffes en acier qui saute dans tous les sens), qui serait le plus fort?

Histoire du sport

Pour une histoire exhaustive du sport, je vous invite à lire l’article Wikipedia en français à ce sujet qui est pas mal, plutôt que de vous le copier bêtement. Mais en gros, on peut remonter jusqu’au Pancrace en Grèce mais surtout au Vale Tudo et au Jiu-jitsu Brésilien pour trouver les origines du MMA moderne.

Il est fascinant de s’intéresser un peu au sujet des relations entre le Japon et le Brésil qui ont commencé ils y a des centaines d’années, mais c’est au début du 20ème siècle que la famille Gracie, exposée au Judo et au Jujitsu traditionnel par un Judoka Japonais en voyage au Brésil, commence la création de ce que deviendra le Jiu-jitsu Brésilien.

Cet art martial favorise le combat au sol et la technique, au lieu de la force brute et des coups. C’est après avoir immigré aux Etats Unis et ouvert des salles de sport à droite à gauche que l’un de membres de la famille Gracie, Rorion, s’associe dans les années 80 avec des hommes d’affaire pour créer l’Ultimate Fighting Championship (UFC), un tournoi où différents pratiquants de sports de combats s’affrontent pour voir qui est le plus fort.

Le succès arrive vite malgré une réputation un peu sucrée salée. Les combats one lieu dans un Octogone (une cage à 8 côtés) et partent rapidement au grand n’importe quoi (faut dire les choses) sans catégorie de poids ni trop de règles: gars en kimono, gars en slip, gars en chaussure, coups de pieds en pleine face…. La totale. Rapidement l’UFC rencontre pas mal de soucis auprès des législateurs et des bien-pensants mais la mèche prend feu et d’autres organisations, notamment PRIDE au Japon rencontrent du succès. C’est là que deux hommes d’affaires de Las Vegas qui font dans les casinos, les frères Fertitta, s’associent avec leur ami promoteur de boxe Dana White, et rachètent l’UFC dans lequel ils voient un potentiel, pour faire du MMA un sport “propre”.

Pour la petite histoire, ils ont acheté l’organisation en 2001 pour 2 millions de dollars et l’ont vendu en 2016 pour 4 milliards.

Les règles

On va faire vite et bien, pour que vous compreniez les grandes lignes, en se concentrant sur les Règles Unifiées du MMA mises en place par la commission du Nevada, et respectées par l’UFC, Bellator et la PFL. ONE Championship remixe ça un peu, mais globalement ça reste la même chose:

  • Durée d’un combat:

3 Rounds de 5 minutes pour les combats normaux / 5 Rounds de 5 minutes pour les évènements principaux ou si un titre de champion est en jeu.

  • Catégories de poids:
Source: Wikipedia
  • Critères de jugement:

On a un arbitre dans la cage, et trois juges sur le bord qui sont responsables de compter les points. A chaque round, le vainqueur marque 10 points, et le perdant 9, voire 8 (si vraiment il y a eu pugilat, en gros). Des points de pénalité peuvent être déduits en cas de faute. Les éléments qui influencent le score sont, par ordre d’importance:

  • Les frappes ou les échanges de lutte effectifs: Qui est ce qui fait le plus de dégâts “significatifs” en termes de coups, mises à terre, etc?

Avec les nouvelles règles, les juges sont de plus en plus encouragés à noter des rounds 10–8 afin que les athlètes soient motivés à tout donner et évitent de trop jouer le jeu de la sécurité (si on peut considérer qu’il y ait une quelconque sécurité lorsqu’on est en slip à se battre dans une cage)

  • Comment un combat peut finir?

Je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin mais le combat peut terminer en KO si un des combattants perd conscience suite à un coup, TKO si l’arbitre arrête le combat parce que le combattant ne se défend plus, soumission lorsqu’un des combattants abandonne soit verbalement soit en “tapant”, ou perd conscience en se faisant étrangler par exemple.

Enfin, si le combat dure toute la durée des rounds, les juges décident d’une décision basée sur les scores attribués, qui peut être unanime, partagée, ou même un match nul. Dans des cas assez rares le combat peut être annulé pour cause de coup illégal.

  • Qu’est ce qui est interdit?

On en arrive au juteux! En MMA, les combattant n’ont pas le droit aux:

  • Coups sous la ceinture

J’ai également vu que l’on ne pouvait pas “jeter son adversaire en dehors de la cage”, mais j’aimerais bien voir quelqu’un essayer quand meme!

  • Questions en vrac

En ce qui concerne les questions générales: Les femmes se battent aussi (et sont d’ailleurs très fortes), les combattants portent bel et bien des gants mais de 110g, donc relativement petits, et entre Mike Tyson et Bruce Lee, je pense que Bruce l’emporterait grace aux coups de pieds. LE DÉBAT EST OUVERT.

Maintenant que vous avez une bonne compréhension des règles, quelles sont les différentes organisations de MMA?

Les différentes organisations actuelles

Comme dans beaucoup de sports, les professionnels du MMA peuvent évoluer dans différentes ligues, qui ont leur propres promoteurs, spécificités et avantages. Si les règles sont globalement les mêmes, on trouve comme mentionné plus haut quelques exceptions.

Alors quelle est la différence entre les organisations?

  • Ultimate Fighting Championship (UFC)

Le MMA est intrinsèquement lié à l’UFC dont il est presque synonyme. C’est la plus grand organisation de MMA au monde, considérée en général comme la “meilleure”, avec le plus grand vivier de talents.

Les athlètes font en général leurs armes dans des promotions locales, puis accèdent à une ligue professionnelle de plus grande envergure dans l’espoir d’être signé par l’UFC. Ça n’est pas systématiquement vrai, en particulier dans le passé avec des athlètes parmi les plus doués (Fedor Emelianenko) qui n’ont jamais fait le passage vers l’UFC, mais c’est en général un état de fait pour le fan moyen, en conséquence de la popularité de l’organisation et de l’envergure de ses moyens.

  • Bellator

On va dire les choses franchement, pour beaucoup Bellator est un peu considéré comme le petit frère de l’UFC. La cage est ronde, la présentation des combattants est différente et on y voit parfois un système de tournoi, mais l’organisation est également Américaine et le produit fini est relativement similaire.

Beaucoup d’athlètes y commencent leur carrière pro dans l’espoir d’ensuite partir vers l’UFC, et d’autres y font leur après-carrière post-UFC. Ça n’est pas toujours le cas, par exemple pour Michael Venom Page qui choisit d’y rester malgré son statut de star, ou Gegard Mousasi, l’un des meilleurs poids moyens au monde à mon avis qui a choisit de quitter l’UFC pour s’y rendre. Plusieurs raisons semblent ressortir de cet attrait pour Bellator:

  • Les athlètes y seraient souvent mieux traités par le management. l’UFC est connu pour avoir de nombreux conflits avec ses sportifs.

Malgré toutes ces qualités, l’opinion publique reste souvent concentrée sur l’UFC, et un champion Bellator, aussi dominant qu’il soit, sera toujours comparé au champion de la même catégorie de poids du côté de l’UFC, à tort ou à raison.

  • ONE Championship

One Championship est un cas de figure très intéressant dont j’ai évoqué la partie stratégie dans un autre article (en Anglais par contre). A contrario de Bellator qui colle de près au format UFC, ONE est une promotion Asiatique et se positionne dans ce sens avec une image de marque, une communication et des valeurs d’arts martiaux traditionnels mis en avant.

Source: Site ONE

Non seulement l’organisation prend donc le parti pris de s’éloigner du sensationnalisme Américain (les insultes avant le combat pour faire monter le buzz, le manque de respect etc) mais met en avant différents sports: MMA, Muay Thai, Kickboxing, Lethwei, etc.

Ça vaut le coup de regarder, ne serait-ce que pour le choc culturel, le niveau des athlètes et les innovations en termes de règles: beaucoup de coups interdits dans les autres organisations y sont autorisés (coups de pieds a la tete au sol, coups de coude de midi à 6H au visage d’un adversaire au sol) et un système de pesée continue est instaurée pour que les athlètes se battent à leur poids ‘réel’ et évitent la torture de la pesée et de la déshydratation pré-combat.

  • Professional Fighters League (PFL) et autres promotions

La PFL est une autre organisation montante, qui utilise les mêmes règles unifiées, mais dans un décagone (10 côtés). C’est la première organisation à instaurer un système de saison avec un championnat et des playoffs, ce que je trouve intéressant et que je suis curieux de suivre lorsque les combats vont reprendre.

Il existe de nombreuses autres organisations, locales, pro ou amatrices, dans lesquelles évoluent les talent du sport à travers le monde. Avec l’évolution du sport je pense qu’on va assister à des initiatives interessantes comme ARES FC, la premiere ligue de MMA Afro-Européenne. Mais pour l’instant et si vous voulez suivre la crème de la crème, l’UFC est un bon début.

Ca y est maintenant qu’on a couvert les règles, les différentes organisations et l’Histoire du sport, vous êtes chauds pour regarder les combats? Vous voulez regarder en direct? Ah… Ça c’est très une autre histoire.

Comment regarder les combats en direct?

Ça depend de votre position géographique. Selon votre pays, vous pourrez retrouver certains combats sur une chaîne de votre bouquet télé, dans le cas d’un évènement Bellator par exemple, ou même en direct sur leur chaine Youtube. Même chose avec ONE qui diffuse directement sur leur application. Pour l’UFC en revanche, les plus grands évènements fonctionnent avec un système de “Pay Per View” (PPV) comme la boxe, où il faut lâcher un petit billet de 50 balles pour regarder…

C’est délicat!

L’offre Fight Pass de l’UFC met a disposition beaucoup de combats pour un prix mensuel (9.99€ en France), à confirmer si ça inclus le PPV. Sinon à vous de voir pour vous cotiser avec votre groupe de camarades ou d’aller voir les combats dans un bar si le fuseau horaire le permet. Je ne me lancerais pas plus loin dans les suggestions pour regarder gratuitement, pour des raisons évidentes de légalité, mais nul doute que les plus filous parmi vous ont déjà leur petite idée.

En attendant les prochains combats, je fais quoi?

J’apprécie cette impatience, une vraie envie d’en savoir plus! En attendant le prochain évènement, je peux proposer plusieurs pistes:

Regarder les anciens combats historiques

Un bon moyen de se lancer et de mieux apprécier est de regarder des combats considérés comme référence. Avec les différentes applications des organisations vous pouvez avoir accès à leurs archives, mais si quasiment tout est trouvable sur Youtube aussi. Je vous donne certains de mes favoris de tous les temps pour vous mettre en jambe, c’est principalement de l’UFC puisque c’est ce que je regarde en majorité je l’avoue, et je vous invite à me partager vos combats aussi en retour!

⚠️ Avertissement: Certains des combats sont très violents / sanglants. Ames sensibles s’abstenir! ⚠️

  • Jorge Masvidal vs Ben Askren (UFC 239): Une introduction parfaite au MMA avec une collision (c’est le cas de le dire) entre un kickboxer de haut niveau et un lutteur renommé. Attention la vidéo dure pas longtemps, ne clignez pas des yeux!

Bon, ça fait déjà pas mal de choses à regarder. De toute évidence il y en a tellement d’autres, mais faut bien commencer quelque part. Attention à ne pas tout regarder d’affilée, ou il est très probable que le sang vous monte à la tête et que vous finissiez par donner un grand coup de chausson dans une porte.

Lectures / Films

Les films sur le MMA sont en général assez nuls, et il y a plein de bouquins écrits par des athlètes ou leurs coaches, mais dans un souci de transparence je vais vous conseiller que ce que j’ai vu ou lu moi même, et que je valide comme étant au top. Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à me le faire savoir!

  • Warrior

Les bons films sur le MMA ne sont pas légion, pour ainsi dire j’en ai vu aucun a part celui la.

Malgré quelques incohérences (les combattants soi-disant de la même catégorie de poids qui font deux têtes et 5 tours de bras de différence), le film coche toutes les cases: des acteurs au top, de la bagarre, de l’émotion, pas trop d’histoire d’amour bidon, des montages où les gars s’entrainent avec une musique qui donne envie d’aller courir dans la rue en frappant dans l’air à 23H…

Difficile de faire mieux!

Mention spéciale pour les apparitions de figures connues du MMA dans le film.

  • Michael Bisping — Quitters Never Win & Mark Hunt — Born to fight

Deux biographies sur deux de mes combattants pros favoris. Mark Hunt qu’on a cité plus haut dans les combats d’anthologie a fait une grosse carrière en kickboxing et MMA a travers plusieurs organisations, et dans son livre en raconte plus sur son enfance, comment il s’est lancé dans les arts martiaux etc. Une lecture difficile mais qui renforce encore plus le respect pour une légende du sport.

Michael Bisping de son côté, qu’on a aussi évoqué dans les combats d’anthologie, est un britannique a l’ancienne qui a passé des années à faire sa place en UFC entre victoires et défaites (certaines violentes), pour finalement arriver à gagner le titre avec un seul oeil. Super histoire, et super bouquin.

Je viens de remarquer que malheureusement il n’y a pas l’air d’avoir de traductions en Français de ces deux livres, mais n’hésitez pas à faire signe aux maisons d’édition pour changer cela, je serais ravi de me charger de le faire pour un modeste prix #RechercheDemploi

Liens utiles

Il y a évidemment des dizaines de sources, de sites et de profils sympas à suivre mais le but est pas de créer une immense liste, je vous donne ici ce que je considère être la crème de la crème que je consulte quasiment tous les jours pour me tenir au courant de ce qui se passe, m’instruire sur le sport, voir des grands coups de tatane ou juste rigoler:

  • MMA Digest: La meilleure chaine Youtube sur le MMA. Des vidéos courtes et sans baratin, du contenu de qualité, des blagues et même des interviews exclusives. Si vous devez suivre une seule source sur le MMA, c’est celle là. (en anglais par contre)

Si vous aimez déjà le MMA et avez des références Francophones à partager je suis preneur, je consomme principalement du contenu en Anglais mais je suis curieux de suivre plus de Français qui s’intéressent au sport et de partager ce qu’ils font!

Comment briller au maximum en société / lors de la diffusion d’un combat?

On arrive peut être au point le plus primordial de tout l’article. Comment tirer votre épingle du jeu et briller au MAXIMUM le jour J.

En tant que français, nous bénéficions d’un très grand avantage qu’il est important d’utiliser à bon escient: Vos amis, copains, petites amies et collègues de bureau ne s’y connaissent probablement pas super bien en MMA. Le sport est relativement méconnu en France, et est voué à une évolution fulgurante dans les mois à venir. Cela représente une opportunité pour vous de vous poser en leader d’opinion au sein de vos différents cercles sociaux, dans le but d’atteindre un niveau de respect, d’admiration et d’autorité qui peut être vous a échappé jusqu’ici (soyons honnêtes).

Voici une courbe qui représente cette opportunité. On y pose en abscisses la connaissance en MMA, en ordonnées le pourcentage de perception positive par les pairs, et à travers différentes courbes les champs de perception impactés:

Il est donc vital de vous préparer dès maintenant, en vous éduquant sur le sujet pour ne rien laisser au hasard et être en mesure de saisir votre opportunité au moment opportun. En glissant un commentaire fort de votre nouvelle expertise la prochaine fois que quelqu’un mentionne l’UFC à la machine à café par exemple, où qu’un de vos amis ramène sa science parce qu’il a lu dans l’équipe que Khabib pourrait perdre son prochain combat.

C’est dans ce cadre que je lance La Bagarre, une newsletter hebdomadaire qui couvre l’actualité MMA en Français, et vous envoie tout ce que vous devez savoir chaque semaine, directement dans votre boîte mail.

(J’accepte les missions de designer graphique en freelance pour création de logo si besoin)

En vous inscrivant vous recevrez une fois par semaine:

  • Les fiches de match des prochains combats à venir, avec mon petit avis

Je pense que vous avez maintenant tous les éléments à votre disposition pour commencer à apprécier ce magnifique sport qu’est le MMA. J’espère que le guide vous a plu et vous a donné de bonnes bases. N’hésitez pas à m’interpeller ici ou sur Twitter, et à vous abonner à La Bagarre pour plus de contenu!

Merci de votre lecture!

Jack of all trades, master of some. Vancouver-based, I write about tech, business, MMA and education. Mostly in English, but sometimes in French too.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store